Carnival of souls (1962)

Carnival of souls apparait sur plusieurs listes internautes des 50 ou 100 meilleurs films d´horreur et est réalisé par un one-timer : Herk Harvey. C´est  l´histoire de Mary qui survit miraculeusement à une noyade lors d´un accident de voiture sur un pont. À peine est-elle rétablie qu´elle se fait engager comme joueuse d´orgue dans une église au fin fond du Kansas. Or son accident lui a laissé des traumas qui se manifestent sous formes de visions lugubres, à moins que ce soit réellement le royaume des morts qui réclame son âme qui lui était dûe lors de l´accident ?

Carnival est un film indépendant ne laisse pas sa place qui pour l´époque mais qu´aujourd´hui certains pourraient trouver dépassé. Il faut savoir l´apprécier pour ce qu´il est, soit un suspense-horreur (fait peu de temps après psycho, dont on sent l´influence) qui investit le domaine du rêve moribond. Les décors de carnaval, d´église et d´hôtel lugubre sont bien exploités pour le minuscule budget (17 000$). Les jeux d´apparitions et de visions et la sublimation graduelle de l´héroine à la folie sont tous à l´honneur de la mise en scène. Foutrement dommage que Herk n´ait fait qu´un long-métrage.

Cote : 6.8 / 10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s