Archives de Catégorie: Films troublants

Zardoz (1974)

Ici, il s´agit d´imaginer un remake américain de Holy Mountain de Jodorowsky, avec Sean Connery, Pony-Tailed, Fuman-chu-ed, en caleçons rouges, en bottes d´eau et avec un GUN ! C´est l´histoire du barbare Ze qui traverse du côté des immortels qui ne savent plus quoi faire de leurs peau même s´ils possèdent des pouvoirs psychiques-téléchinésiques qui font cling-cling (des bruits de clochettes). Les immortels ont beau utiliser des prismes de crytal pour examiner les intentions de Zed, celui-ci, parce que c´est Sean Connery résiste. En vérité, Zed veut les remettre à jour sur le concept de la mort. Je vais m´arrêter ici de peur de devenir cohérent ou pertinent dans un contexte qui ne s´y prête pas !

Pas de cote.

Publicités

Teorema (1968)

Teorema, qui s´inscrit en plein milieu de la carière du notable Pier Paolo Pasolini, est un film parfaitement singulier. Un mystérieux jeune homme est reçu dans une famille modèle et bourgeoise, mais à peine est-il arrivé que des tensions sexuelles se manifestent à travers ses moindres interactions avec les membres de la famille. Peu en faut-il que déjà, la bonne, prise de chaleur, préfère tenter de mettre fin à ses jours plutôt que de succomber à la tentation de sauter au cou du jeune homme. Or le jeune homme l´en empêche et lui donne ce qu´elle désire: son pain. Un à un, le mystérieux étranger, par un pouvoir d´attraction absolu, amènera chacun des membres de la famille, c´est-à-dire la jeune fille, l´adolescent, la mère et le père, à l´horizontale. Une fois le pain réparti entre tous (les enfants déflorés et les parents, cocus) chacun d´eux aura droit à une ultime révélation. Rien à ajouter !

8,5 / 10